Angéline Leroux ::: thérapie globale :::: hypnose ericksonienne et humaniste ::: techniques énergétiques ::: actes psycho-magiques :::  magnétisme ::: saint-mammès ::: rouen ::: 

Cette approche, que j'ai créée à partir de plusieurs méthodes thérapeutiques déjà existantes, est une thérapie globale.
Elle permet dans un premier temps de se libérer des conditionnements du passé qui entravent le bien-être, et dans un deuxième temps, cette thérapie vous offre tous les outils nécessaires pour exprimer vos potentiels dans la vie quotidienne.
comment est née cette approche ?
00:00 / 02:31
pourquoi une approche globale ?
00:00 / 02:28
une consultation pour qui ?
00:00 / 01:24
une consultation pour quoi ?
00:00 / 02:26
La première séance
00:00 / 01:05
Comment on se libère d'un conditionnement ?
00:00 / 03:10

- Comment est née cette approche ?

Cette forme thérapeutique est née de la synergie de techniques issues de l'hypnose humaniste, de la thérapie symbolique, de la maïeusthésie, de l'IFS, de la communication non violente, du magnétisme et de la kinésiologie, etc. de mon expérience en cabinet et de l'expérience dans mon propre développement

- Pourquoi une approche globale ?

Parce qu'elle agit à tous les niveaux de l'être : physique, émotionnel, mental et spirituel.

- Une consultation pour qui ?

A toute personne adulte désireuse de mieux se connaître et souhaitant être pleinement elle-même. Je ne m'adresse pas aux enfants ni aux personnes atteintes de troubles psychiatriques.

- Une consultation pour quoi ?

La plupart du temps, une personne vient me consulter car elle traverse une difficulté qu’elle souhaite dépasser, et cette difficulté peut être de tout ordre : une maladie qui ne se guérit pas malgré des traitements, une difficulté à être enceinte, des crises d’angoisse, des peurs, un manque de confiance en soi, des compulsions alimentaires, de la dépendance affective, des schémas relationnels qui se répètent sans cesse, des difficultés dans le couple, un changement de carrière, un deuil douloureux, etc.

- En quoi consiste la première séance ?

La première séance est un échange qui permet de cibler la difficulté. On ne cherchera pas vraiment à savoir pourquoi il y a telle ou telle difficulté, même si parfois cette information peut être utile, on cherchera surtout à savoir comment la dépasser. Lors de cette première séance, on fait le tour de votre vie, sur le plan professionnel, personnel, familial, ce qui me donne un ensemble d’informations sur la manière dont vous fonctionnez. Il s’agira ensuite de mettre à jour les schémas de pensées bloquants dont vous n'avez pas conscience, pour pouvoir ensuite les transformer. Lors de la première séance, je vous propose déjà des premières pistes, on identifie ensemble des ressources qui vous permettront de dépasser la difficulté rencontrée. Après la première séance, vous y voyez déjà plus clair, ça met un sens sur ce qui se passe et déjà les premières clefs se dessinent

- Comment on se libère d’un conditionnement ?

Un conditionnement est une réponse comportementale apprise. Parfois, ce qu’on apprend est vraiment utile, mais parfois ce qu’on apprend est utile à un certain moment et devient néfaste à un autre moment, parce qu’entre les deux, la vie a changé. On apprend donc sans cesse à évoluer pour nous adapter. Un conditionnement devient inopérant lorsqu’il n’est plus adapté à ce qu’on vit.

Pour se libérer d’un conditionnement, le premier pas, c’est d’en prendre conscience et de l’accepter. On en peut pas transformer ce qu’on n’accepte pas. 

- Comment s’installe le mieux être ?

Le mieux-être ne s’installe pas par magie ! Ce n’est pas moi qui fais un « truc » et vous ressortez de la consultation guéri ! déjà, personne n’est malade quand il traverse une difficulté, il n’y a rien à « guérir », il y a juste à transformer quelque chose.

Et cela demande un certain engagement envers soi-même, à faire du mieux qu’on peut. Cela demande parfois de la persévérance et des répétitions, pour apprendre quelque chose de nouveau, et ancrer un nouveau comportement. 

Comment s'installe le mieux-être ?
00:00 / 02:13
Combien de séances ? à quelle fréquence ?
00:00 / 00:46
Pourquoi travailler sur l'inconscient ?
00:00 / 01:23
Quel type d'hypnose vous utilisez ?
00:00 / 01:06
Pourquoi ne sommes-nous pas en contact avec ces parties de nous ?
00:00 / 01:22

- Combien de séances sont nécessaires ? et à quelle fréquence ?

 

Il n’y a pas de nombre de séances pré-établies. Une transformation est un processus. Parfois cela nécessite une ou deux séances, parfois un accompagnement plus long. Il n’y a aucune règle car chacun va à son rythme

Concernant la fréquence : une consultation tous les 15 jours ou une tous les mois, en fonction du temps dont on dispose et des moyens aussi, sera déjà bénéfique. Cela dépend des personnes et de la problématique.

- Pourquoi travailler sur l'inconscient ?

Parce qu'il gère 95% de nos actes quotidiens ! Le fameux "c'est plus fort que moi", c'est lui ! Dans l'inconscient, sont logés tous les conditionnements qui nous empêchent d'être nous-même. Ces conditionnements viennent : du collectif (l'inconscient collectif), de l'éducation reçue, de nos expériences passées et présentes, de la famille (le transgénérationnel), de la société, et du multidimentionnel.

L'inconscient nous protège, il gère notre survie. Mais ses avantages sont aussi des inconvénients : une fois qu'on a appris quelque chose, on le mémorise (de cette façon nous n'avons pas à réapprendre à marcher chaque jour!) et on continue de fonctionner avec comme si c'était naturel. C'est de l'automatisation. L'inconscient a horreur du changement, il ne fait qu'avec ce qu'il connait, autrement dit, si un apprentissage a été défaillant, on garde ce "programme" en nous. Et le conscient n'a pas beaucoup de latitude pour transformer son programme intérieur car il est régit… par l'inconscient ! Et la boucle est bouclée !

- Quels types d’exercices proposez-vous ? pour quoi ? qu’est-ce qu’un acte psycho-magique ? 

Je propose des exercices d’application, parce que, comme son nom l’indique, avec un exercice, on s’exerce !  ça peut être  noter des observations,  consigner des situations, écrire une lettre à quelqu’un, s’entraîner à ressentir, s’entraîner à communiquer d’une certaine manière, écrire ses pensées, portée une attention plus soutenue à son corps, identifier ses aspirations… les exercices sont innombrables,  et différents pour chaque personne. Un exercice va permettre plusieurs choses : soit de s’entraîner à développer une compétence, soit de permettre une libération émotionnelle, soit de mettre plus de conscience sur un aspect, soit de découvrir ce qui se passe en soi. Il n’y a aucune obligation à les faire, même si c’est vivement conseillé !

- Parlez-nous de l'hypnose que vous utilisez…

J'utilise l'hypnose dite humaniste. C'est une hypnose où vous ne dormez pas, bien au contraire, vous êtes en pleine conscience. Pendant toute la séance, je vous guide, et nous dialoguons. Vous êtes actif. C'est comme un rêve à l'envers : vous vous déplacez dans des espaces imaginaires (qui font sens pour l'inconscient) et vous rencontrez des symboles qui vous sont propres) avec lesquels vous interagissez pour mieux comprendre ce qui se passe. En accédant à ces parties de vous-même que vous vous réappropriez, qui sont mises en lumière et qui sont transformées, vous accédez à plus de bien-être. Par exemple, on va rencontrer l’enfant intérieur : c’est une part blessée, issue de l’enfance. On va donc rencontrer cet enfant qui est en vous, et on va écouter ce qu’il vit, comprendre ce dont il a besoin. On va ensuite lui apporter ce dont il a besoin pour être bien, sous forme de symbole ou tout simplement en le prenant dans nos bras. 

- Pourquoi ne sommes-nous pas en contact avec toutes ces parties de nous-même ?…

Parce que c'est ainsi que l'être humain fonctionne… Quand quelque chose est trop douloureux, nous le mettons de côté (dans l'inconscient), cela crée un blocage énergétique dans le corps car l'émotion n'a pas pu circuler correctement. De là, naît une pensée parasite qui se grave dans la mémoire inconsciente et puis nous grandissons avec… L'événement que nous subissons est tellement douloureux, que nous n'avons pas les moyens de le gérer. Ensuite la pensée "parasite" qui fait office de solution momentanée, grandit avec nous, comme un personnage. Généralement cette pensée est limitante et nous inventons un tas de stratégies pour la compenser. Mon travail consiste donc à aller chercher la pensée parasite, l'événement qui l'a déclenchée et à transformer les limitations des parasites en ressources

Une approche globale

page précédente 

page suivante